La captation de la pièce : “Une paire pour deux”