Bilan et conclusion

5. Evaluation et bilan CLEA

Il existe un formulaire de bilan à remettre au chargé de projet. Je trouve cette étape de bilan extrêmement importante parce qu’elle propose aux 3 partenaires de partager leurs regards sur les projets. En plus de cet écrit, je pense qu’il serait intéressant d’organiser une rencontre en fin d’année scolaire entre les intervenants pour permettre une vision transversale et transdisciplinaire du dispositif.


6. Pistes pour la suite

Ma conclusion tient en quelques points clefs qui forment mes souhaits pour l’avenir de ce dispositif qui propose aux jeunes : la rencontre avec les artistes et les œuvres, l’initiation aux pratiques et la formation de l’esprit critique :

  • Des contrats en CDD pour les artistes intervenants et ainsi une réelle protection sociale.

  • Une communication claire et tripartite pour les calendriers allant de l’appel à projet jusqu’à la date du bilan.

  • Un dossier de demande accessible, à remplir et signer par les 3 partenaires.

  • Des rencontres biannuelles ouvertes aux médiateurs culturels, aux artistes et aux enseignants intéressés. Ces rencontres biannuelles permettraient d’évoquer les nouvelles directives ministérielles, les nouveaux enjeux politiques, les nouveaux protocoles administratifs. Cela permettrait d’ouvrir un espace d’échange indispensable et réel entre tous les partenaires de ces missions ambitieuses et engagées.

  • La création d’un document unique précisant le fonctionnement du dispositif et les actions concrètes à mener ensemble pour que les jeunes en tirent le meilleur (rôle détaillé de chaque partenaire, législation droit à l’image, etc)

  • Valorisation du temps de préparation et de verbalisation entre les 3 partenaires tout le long du projet.

  • Accueil des séances de danse au sein de la structure culturelle porteuse du projet plus souvent pour bénéficier d’un équipement adapté à la pratique.

Et pour conclure finissons en danse !!!