Histoire de la Danse Contemporaine

Une racine de la Modern Dance américaine : Le portrait de Doris Humphrey

Pour faire simple, la Danse Contemporaine que l’on connait aujourd’hui en France tire ses racines profondes de la Modern Dance Américaine et de la Danse Expressionniste Allemande. Aujourd’hui, je souhaite vous présenter une pionnière en Modern Dance, danseuse, chorégraphe et pédagogue extraordinaire : Doris Humphrey (1895-1958)

Enfant, elle étudie le piano avec sa mère puis les danses folkloriques et rythmiques. Elle dira plus tard : “Le rythme est l’élément le plus persuasif et le puis puissant dans la Danse”.Son travail va affirmer le lien entre mouvement et émotion. “Le danseur moderne est reconnait qu’il est un descendant direct de ses Anciens qui exprimaient leurs émotions les plus profondes par la danse et le geste, longtemps avant que l’usage du langage ne se répande”. Elle accorde une attention toute particulière aux paumes de mains qui depuis toujours servent à tenir, apaiser, calmer, donner, recevoir.

Elle étudie d’abord la danse à la Denishawn school, école de danse fondée en 1915 à Los Angeles par Ruth Saint Denis et Ted Shawn. Elle fonde ensuite sa Compagnie avec Charles Wiedman puis enseigne au Bennington school of dance.

Sa technique se base sur 3 travaux de recherche principaux :

  • La chute et la reprise de son propre poids “fall and recovery”; Elle explique que le mouvement est “un arc tendu entre deux morts”. Ces deux morts sont en fait la situation debout en stabilité ou la position allongée en stabilité.
  • Les rythmes corporels. Elle étudie la physiologie (rythme respiratoire, rythme cardiaque) et décrit aussi un rythme émotionnel.
  • La composition chorégraphique se base sur un de ces paramètres : la forme, la dynamique, la rythmique ou la motivation du geste.
Vous pouvez observer tout ce travail précis dans la vidéo ci-dessous !

Doris va beaucoup écrire sur sa démarche artistique et ses processus créatifs. C’est l’une des rares chorégraphes à le faire. Elle développe les Danses de groupe sous des formes de rituels et toujours avec une pointe de fatalité. Sa pensée créative est également très influencée par la religion et le corps des danseurs qu’elle met en scène est celui de l’Homme dans toute son intelligence mais aussi toute sa condition vouée à la mort.

Les marches, courses, sauts et chutes sont autant d’expériences de mouvement qui constituent son vocabulaire de base. Avec New Dance la pièce qui suit, Doris revendique son art comme Abstrait. Les critiques de l’époque diront que c’est un “pur exemple de ballet symphonique abstrait”. Cette pièce sera un vrai succès.

Elle prend plus tard la direction artistique de la Cie José Limon, dont les oeuvres très appréciées des français permettront l’arrivée de la Modern Dance dans l’hexagone. 

Le répertoire de Doris Humphrey est encore remonté aujourd’hui. Vous trouverez une version récente de PARTITA sur ce lien :

https://www.numeridanse.tv/videotheque-danse/partita-remontage-2016

Il est intéressant de comparer l’original et le remontage !